Partager
Retour

Berlin 2013

Un an après notre randonnée sur la Moselle et le Rhin avec le club de Cologne et après plusieurs mois de préparation et d’attente, nous avons enfin participé à cette randonnée tant attendue à Berlin.

Un premier groupe, composé de David, Géraldine, Clémence, Corinne, Aurélia, Olivier et Stéphane, avait choisi de partir le vendredi soir et de faire une halte dans un camping. Partis avec une météo peu clémente, le camping dans la région d’Eindhoven, aura laissé un souvenir pour le moins glacé à quelques personnes...

Rejoints le lendemain matin par le deuxième groupe (Hélène, Alice, Julie et Gaëlle), les 11 rameurs Lillois prirent la route : direction Berlin, la ville de Tegelort pour être plus précis. Arrivés sur place, nous fîmes connaissance avec les 9 rameurs de Cologne (Guido, Siegfried, Margret, Geneviève, Heidi, Isabell, Beatrice, Volker et Frauke). La soirée se déroula sous le signe de la convivialité avec un apéritif concocté par les Français et un repas préparé par les Allemands. Signe précurseur du déroulement des jours suivants : une bonne entente et une complémentarité efficace.

Le premier jour de rame nous a mené jusqu’à Wannsee et nous a permis d’avoir un aperçu du paysage que nous aurions pour les jours suivants : un lac encadré par des forêts et des clubs d’aviron situés de loin en loin. La journée se déroula sans encombre et fut agréable sous un soleil jouant à cache-cache avec les nuages. Le seul incident notable fut la perte d’un téléphone portable qui a fini au fond de l’eau. Ce qui a le plus sidéré l’équipage ne fut pas de voir l’appareil plonger dans les eaux glacées mais plutôt le calme imperturbable de son propriétaire (Guido) qui décréta que ce n’était pas grave.

A noter également le passage d’une écluse en sortant les bateaux grâce à un ingénieux système de chariot posé sur des rails. Nous arrivâmes le soir dans l’un des clubs de Wannsee (proche de la villa de Brad Pitt et Angelina Jolie, mais ils n’étaient pas chez eux). Le repas du soir nous confronta à un énorme jarret de porc chacun et nous fîmes bonne figure devant ce respectable adversaire.

Le lundi a été une journée marquée par des expériences nouvelles : les plus matinaux se sont levés à 7h00 pour effectuer une boucle de 15 km accompagnés par des rameurs du club de Wannsee. Ce qui nous a également permis de découvrir une étonnante yolette à 8 rameurs (et 1 barreur). De retour au club pour prendre un copieux petit déjeuner, nous avons pu admirer Frauke donner un cours de Qi-Gong aux rameuses Lilloises et Allemandes.

Après le petit déjeuner, notre groupe se remis en route pour la deuxième journée, direction : Petzow avec une halte au club de Potsdam. Cette journée fut marquée par un vent relativement fort, toujours gênant, notamment lors de la traversée sur les lacs, les vagues se mélant à la partie. Nous pûmes également découvrir, peu après Wannsee, de magnifiques villas disséminées entre les arbres. Ce fut également l’occasion de faire des courses dans un supermarché (Aldi pour ne pas le nommer) en arrêtant les yolettes au ponton prévu à cet effet. D’après nos amis Allemands, le seul supermarché au monde où il est possible d’aller faire ses courses en bateau !

Arrivés à Petzow, Guido avait loué des chambres dans une auberge de jeunesse. Cette auberge ayant la particularité d’être un ancien camp pour les jeunesses communistes de la RDA. Nous avons donc goûté aux joies des bâtiments austères et cependant fonctionnels. La soirée, ponctuée par des rires et une mémorable partie de “brain storm”, pour les français les plus couche-tard, fût nettement moins austère.

Le lendemain nous reprîmes la route (ou devrais-je dire les flots ?) en direction de Ketzin. La journée se déroula sans encombres, sous un ciel plus clément, jusque Ketzin. Une petite ville très calme où nous avons laissé les bateaux bien à l’abri pour la journée du 1er mai, traditionnellement très “animée” en Allemagne. Le couchage étant prévu au club de Brandebourg, nous prîmes le bus et le train pour rejoindre le club.

Le mercredi fut une journée “quartier libre”, la plupart des rameurs ayant choisi de se promener à Potsdam. Ce fut une découverte du château de Sans-Souci et de son parc. La ville de Potsdam étant en pleine rénovation nous pûmes découvrir quelques bâtiments typiques dans l’ancien bloc de l’est, non rénovés, au milieu de bâtiments, neufs ou anciens, mais tous fraîchement rénovés. Le contraste étant assez surprenant...

La matinée du jeudi fut un peu longue, il nous a fallu reprendre le train et le bus pour faire le trajet de Brandebourg à Ketzin pour reprendre les bateaux et les amener jusque Brandebourg. Les temps de parcours étant assez long nous dûmes nous résoudre à prendre le chemin le plus direct sur la “Havel” et nous n’avons pas pu visiter à loisirs tous les méandres de cette belle rivière. Cette partie étant plus ouverte à la circulation, nous pûmes cependant faire la course avec quelques péniches histoire de ne pas oublier les traditions Lilloises.

Le dernier jour de navigation était plus court que les autres en raison d’un timing serré. Un rapide aller-retour sur la “Beetzsee” et nous devions revenir au club pour commencer à charger les bateaux sur la remorque et les ramener jusque Tegelort, notre point de départ. Deux voyages furent nécessaires. Certains purent mettre à profit ce moment de répit pour visiter Brandebourg ou Berlin. Mais ce n’était qu’un rapide aperçu avant le samedi, journée fatigante elle aussi, qui vit les rameurs arpenter les rues de Berlin.

Checkpoint Charlie, le Reichtag, FriedrichStrasse, La porte de Brandebourg, le quartier du Kreuzberg... Impossible de tout voir et je pense que tous les participants seront d’accord pour dire qu’il nous faudra revenir plusieurs jours pour pouvoir visiter à loisir cette belle ville.

Le moment le plus redouté de cette semaine fut sûrement les “au revoir” du dimanche matin, L’impression générale fût d’avoir passé bien plus qu’une semaine ensemble et d’avoir partagé beaucoup plus que quelques coups d‘aviron. Mais il fallait se résoudre à l’inéluctable séparation pour prendre le chemin du retour.

Il est difficile de résumer cette semaine en seulement quelques lignes, je n’ai pas parlé de la formidable interprétation de la chanson de “Fritz Boleman” par Siegfried, les trajets dans le U-Bahn Berlinois, dont certaines sont passées maîtresses, les parties endiablées disputées sur un étonnant Baby-foot “Voltarene”, les “Curry-Wurtz” et bien d’autres souvenirs encore...

Je vous laisse regarder les quelques photos de ce séjour qui vous donneront un aperçu de ce que nous avons vu et vécu. Les sourires sur les visages de tous les rameurs en diront sûrement plus que moi. L’année dernière j’avais conclu l’article sur la randonnée de Cologne en parlant de Berlin. Cette année je ne sais pas où aura lieu la prochaine randonnée co-organisée par Lille et Cologne, mais je ne peux pas imaginer qu’elle n’ait pas lieu.

photos de rameurs et de bateauxAVIRON UNION NAUTIQUE DE LILLE

Aviron Union Nautique de Lille - 38 Avenue Marx Dormoy. BP86 59006 LILLE CEDEX. Tel : 03 20 92 10 98  -  nous contacter