Partager
Retour

La boucle du Vidourle

La section loisirs a participé récemment à la randonnée dite de la "boucle du Vidourle", située en Camargue. C‘est un groupe de dix personnes qui s‘est levé aux aurores le vendredi 9 novembre afin de prendre le train, direction Nîmes. Avec un petit déjeuner organisé dans le wagon-bar, c‘est un voyage sans encombres qui nous a conduit à Nîmes. Cette charmante ville n‘étant qu‘une étape sur notre parcours, nous fîmes une courte pause qui nous permis de faire le tour des arènes, puis d‘avaler rapidement un déjeuner dans un restaurant peut-être pas si typique de cette région : une crêperie !

Nous primes ensuite le car pour rallier la ville du Grau du roi. Nous eûmes tout juste le temps de prendre quartier dans les deux appartements loués pour l‘occasion; il nous fallait repartir pour une randonnée équestre. L‘occasion de se déplacer autrement qu‘en bateau et de découvrir la plaine Camarguaise et la plage, sous une fine pluie et un ciel gris qui ne nous changeait finalement peu des plages du Nord.

Le soir fut ponctué d‘un repas préparé de main de maître par Vincent. Il y eut également quelques éclats de rire, je jetterai un voile pudique sur la teneur des discussions...

le samedi matin nous permis de découvrir que la météo ne s‘était malheureusement pas trompée : le vent et la pluie nous avaient bien suivi dans cette région de la France. Sachant qu‘il en faut plus que ça pour arrêter des rameurs Lillois, nous partîmes d‘un pas décidé vers le club du Grau du Roi. La première journée de cette randonnée devait nous permettre de faire une boucle de 20km en yolette sur le Vidourle. Ce fut également l‘occasion de découvrir, en partie, la jolie ville d‘Aigues mortes, le tout sous un ciel de plus en plus clément. Le vent décida de tomber, la pluie cessa, de bons augures pour la suite de notre séjour. Le repas du midi (une paella géante) nous permis de reprendre des forces avant de partir découvrir le Grau du roi et ses plages, ce qui nous permit également de nous essayer à quelques photos artistiques et autres cascades, je vous laisse découvrir ces photos dans la galerie photo du site.

Le dimanche fut une journée bien plus atypique et pleine de rebondissements : le trop grand succès de cette randonnée fut un problème au moment de constituer les yolettes de mer. En effet le trop grand nombre de participants a obligé les organisateurs à organiser deux voyages d‘1h30 chacun. Malheureusement ce ne fut pas assez et malgré l‘utilisation de tous les bateaux disponibles (double et solo de mer y compris) certains d‘entres nous ne purent pas ramer ou ramer qu‘une partie du parcours en se relayant à bord d‘un double. Ce n‘était que le début de nos péripéties.

Nous avions prévu de consacrer le reste de la journée à visiter Aigues-Mortes avant de reprendre le car vers Nîmes puis le train vers Lille. Le trajet vers Aigues-Mortes fut atypique puisque nous fûmes joyeusement transportés pendant les quelques kilomètres à l‘arrière d‘une camionnette utilitaire, occasionnant là aussi quelques fous rires mémorables...

Aigues-Mortes se révéla être une très jolie ville et le doux soleil du mois de novembre nous permis de visiter cette ville dans des conditions qui rappelaient les vacances. La décision de partir fut difficile à prendre mais nous n‘avions pas vraiment le choix.

Ce fut au moment de prendre le car pour le retour que les choses se sont compliquées : l‘unique car qui devait nous amener à Nîmes était plein et la conductrice ne pouvait pas prendre tout le monde ! La perspective de passer une nuit à Aigues-Mortes ne nous apparut pas des plus réjouissantes. Après quelques minutes de négociation et l‘effort de quelques passagers qui ont accepté de prendre leurs enfants sur les genoux, nous pûmes partir en direction de Nîmes. Arrivés à la gare de Nîmes une autre surprise nous attendait : suite à un incident sur la ligne à Grande vitesse, le train pour Paris affichait une heure de retard, sachant que nous devions changer de gare à Paris pour prendre le dernier TGV vers Lille, le retour s‘annonçait compliqué ! J‘en profite, au passage, pour saluer la gentillesse et l‘amabilité du personnel de la SNCF qui nous a renseigné et aidé, que ce soit en gare de Nîmes ou dans le train. Malgré plusieurs tentatives, des recherches de solutions alternatives, nous dûmes nous rendre à l‘évidence : nous allions passer une nuit supplémentaire dans un hôtel gare du Nord. Le retour prévu initialement le dimanche soir à minuit se transforma en retour express le lundi matin à 7h00 après une courte nuit à l‘hôtel.

En conclusion je dirai que malgré les péripéties du retour qui, finalement, ne sont qu‘un détail. Cette randonnée fut très agréable et nous permis de nous évader pendant 3 jours. Je pense qu‘à la simple vue des photos, vous aurez, vous aussi, les mêmes images que nous. Peut-être même pourrez vous ressentir le goût de la tapenade, de la guardianne de taureau et la sensation du soleil sur votre peau... Vivement la prochaine randonnée.

photos de rameurs et de bateauxAVIRON UNION NAUTIQUE DE LILLE

Aviron Union Nautique de Lille - 38 Avenue Marx Dormoy. BP86 59006 LILLE CEDEX. Tel : 03 20 92 10 98  -  nous contacter